Bandeau titre du site

ABROGATIONS DES LOIS ANTISOCIALES

La Fédération SUD Étudiant se félicite de la réussite de la journée d’actions et de blocages
appellée par la coordination nationales des étudiants et des lycéens. L’ampleur des blocages
montre bien la détermination des étudiant-es et salarié-es en lutte face à la volonté du
gouvernement de temporiser et de jouer le pourrissement.

La Fédération SUD Étudiant soutient le mouvement et appelle à l’ amplifier en favorisant les
actions communes avec les salarié-es du pays. Nous revendiquons :

- l’abrogation totale du projet de loi sur l’égalité des chances

- L’abrogation du CNE

- le retrait du projet de loi CESEDA

- L’amnistie des émeutiers de novembre et des emprisonnés du mouvement social en cours

- L’arrêt des poursuites judiciaires contre les étudiant-es et lycéen-es

La Fédération SUD Étudiant soutient la plateforme de revendication de la coordination
nationale et rappelle que cette dernière est l’outil le plus légitime du mouvement étudiant et
lycéen et que la seule voix des responsables de l’Unef, l’UNL n’est pas représentative de
l’ensemble du mouvement.

Face à l’intransigeance du gouvernement, aux menaces de faire réouvrir les établissements
par la force et face au chantage aux examens de la Conférence des Présidents d’ Université
(CPU) la Fédération SUD Étudiant rappelle que c’est aux Assemblées Générales souveraines que
revient le choix d’arrêter ou non le mouvement et de proposer des modalités propres pour les
examens.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 7 avril 2006


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile