Bandeau titre du site

Communiqué de presse : LE 12 MARS, SOYONS PRESENT-ES

Le vendredi 12 mars est la journée d’action lancèe dans l’Éducation Nationale, la Fédération des syndicats SUD Étudiant se joint à cet appel et invite les étudiant-es à se mobiliser au sein des universités.

Alors que l’enseignement supérieur et les universités vont être les victimes d’une politique libérale avec les réformes Lang/Ferry, nous , étudiant-es, serons frappée-es de plein fouet. Nous nous retrouvons entre deux feux, entre une université vendue aux intérêts financiers et une précarisation grandissante doublée de sélection sociale.

Les universités manquent de moyen et nous en sommes les premier-es touché-es : les manques de locaux, de places, de professeurs... sont devenus notre quotidien. La précarité de ce quotidien fragilise notre situation, des exemples flagrants : la suppression des MI-SE, augmentation des frais d’inscription, McJobs, décentralisation des CROUS... La liste devient trop longue !

Les postes du CAPES se réduisent de plus en plus en peau de chagrin, l’avenir de beaucoup d’entre nous devient de plus en plus sombre. La précarité touche la recherche. En effet, le gouvernement a décidé de réduire les budget alloués aux chercheur-ses.

Un constat grave se profile.

C’est pourquoi la Fédération des syndicats SUD Étudiant appelle les étudiant-es à organiser des assemblées générales, des réunions d’information ou des manifestations afin de soutenir l’Éducation Nationale et l’enseignement supérieur. Nous appelons à se joindre à cette journée pour qu’entre autres l’État se réengage dans le financement des écoles, des colléges, des lycées et ,bien sur, des universités et de la recherche. Nous ne laisserons pas l’enseignement laché en pâture aux vautours de la finance.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 10 mars 2004


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile