Bandeau titre du site

Communiqué de Sud éducation et SUD Étudiant - Dès le 6 mai, du primaire au supérieur : opposons une riposte unitaire à la casse de l’éducation publique !

Dès le 6 mai, du primaire au supérieur :
opposons une riposte unitaire à la casse de l’éducation publique !

Après une manifestation ayant rassemblée plus de 40.000 personnes de la région parisienne le jeudi 10 avril, ce sont 50.000 personnes qui ont défilé ce mardi 15 avril à Paris. Malgré la volonté du gouvernement de voir la mobilisation être étouffée sous les mesures répressives à l’encontre des lycéen-ne-s, force est de constater que le mouvement ne faiblit pas.

Dans ce contexte, les revendications restent inchangées :

- rétablissement des 11.200 postes dans l’éducation nationale ; 25 élèves par classes dans les lycées généraux et dédoublement des classes en lycées pro

- Maintien des BEP et des Bac Pro en 4 ans.

- Maintien de toutes les options.

- Non à l’éducation à deux vitesses, aucune application des mesures du rapport Pochard qui renforce les inégalités entre établissements avec un financement au mérite.

- Non à la destruction des services publics.

- Respect des droits des lycéens, notamment dans les droits à l’expression et à l’organisation.

D’autre part, le désengagement financier de l’état dans l’éducation nationale n’atteient pas exclusivement l’enseignement secondaire. Ainsi, dans le primaire, les nouveaux programmes sont en train d’être validés, ainsi que la mise en place de deux heures de « soutien ». Dans l’enseignement supérieur, les plans licence et campus se font le prolongement de l’application de la LRU, tendant à concrétiser la mise en place d’universités à deux vitesses.

Au vu de l’urgence de la situation, il nous semble donc qu’il convient d’opposer la riposte la plus unitaire possible aux projets gouvernementaux dans l’éducation nationale. Nous appelons donc à une journée de mobilisation massive sur l’ensemble de l’hexagone dès la rentrée, le mardi 6 mai, afin de préparer une mobilisation massive au cours du mois de mai.

Enseignant-e-s, personnels, lycéen-ne-s, étudiant-e-s : opposons une mobilisation massive au gouvernement, tout au long du mois de mai !

Les fédérations des syndicats Sud éducation et SUD Étudiant

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 17 avril 2008


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile