Bandeau titre du site

En Italie ont réprime ceux et celles qui luttent. En France luttons contre ceux et celles qui répriment !

L’année universitaire n’a pas été seulement
agitée en France. En Italie, le mouvement de
protestation contre le processus de Bologne (la LRU est
une des lois qui applique les préceptes de ce processus)
a prit de l’ampleur. La réforme initiée par l’union
européenne vise à offrir au privé le juteux marché de
l’enseignement supérieur, comme le prévoient les
instances internationales (OMC, etc...). Grèves,
manifestations, actions de blocage se sont succédées
dans les principales universités italiennes en lutte. Au
mois de mai notamment, une grande mobilisation a eu
lieu à Turin les 18 et 19 contre G8 de l’enseignement
supérieur.

Aujourd’hui, en plein G8, vingt et une personne ont
été interpellées, quinze d’entre elles placées en
détention et six en résidence surveillée. Elles sont la
cible d’une enquête menée par le police italienne suite
aux manifestations de Turin. « Hasard heureux » du
calendrier, ces opérations ont lieu en plein G8, alors que
la contestation sociale à la politique menée par le
gouvernement italien bat son plein dans les Abruzzes. Il
s’agit d’une mesure policière visant à intimider la
mobilisation en cours contre le rassemblement des chefs
d’États à L’Aquila. Immédiatement des manifestations et
actions de blocage et d’occupations ont été menées
dans plusieurs villes italiennes par les étudiant-es au cri
de « Libérez les tou-te-s et tout de suite ! ».

SUD Étudiant affirme sa solidarité avec nos
camarades italien-ne-s emprisonné-e-s pour avoir
refuser la destruction de leur système d’enseignement.
Nous rappelons que les mesures policières utilisées en
France comme en Italie n’ont pas eu et n’auront pas
raison de notre détermination. Tabassages, arrestations
arbitraires, mesures disciplines et poursuites pénales
sont aujourd’hui les outils de gouvernement hostiles à
toute forme de contestation à leurs politiques de casse
sociale. Face à eux, la solidarité est notre meilleure
arme !

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 10 juillet 2009


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile