Bandeau titre du site

Face aux attaques libérales de tous bord : manifestons pour un premier mai de lutte !

Dans quelques jours, la France aura à sa tête un-e nouveau-elle
président-e de la République.
Pourtant, en ce qui concerne l’avenir de l’enseignement supérieur, rien
ne nous laisse présager une amélioration nette allant dans le sens des
étudiant-es.
Ces derniers-ères s’étaient pourtant massivement mobilisé-es l’année
dernière pour refuser clairement la précarité et la libéralisation de
l’Enseignement supérieur.

Nous ne devons pas perdre de vue que depuis plusieurs années, aucun
gouvernement n’a pu freiner l’offensive néolibérale qui progressivement
privatise les services publics et détruit les systèmes de solidarité
entre les travailleurs-euses.
Ainsi, depuis les accords européens de Bologne en 1999, l’Enseignement
supérieur s’est inscrit dans une logique de rentabilité, au détriment du
niveau de vie des étudiant-es.

L’histoire du 1er Mai est là pour nous rappeler que ce n’est que par la
lutte sociale et la création d’un rapport de force que nous obtiendrons
nos revendications.
C’est pourquoi la Fédération SUD Étudiant appelle tous les étudiants à
manifester le 1er Mai et à se joindre aux cortèges des salarié-es afin
de préparer dès à présent les prochaines luttes. Nous affirmons que les
combats essentiels se réalisent sur le terrain de la lutte : dans les
entreprises, dans les quartiers, dans les facs...

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 29 avril 2007


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile