Bandeau titre du site

GARE DU NORD : LA POLICE, TOUJOURS !

Les événements de Gare du Nord commencés vers 16h et qui ont duré une
large partie de la soirée et de la nuit, nous amènent une fois encore à
nous poser des questions sur l’attitude de la police. En effet, suite à
un contrôle de passager, la police a tabassé un homme qui n’avait pas de
ticket. Par la suite, des bagarres avec la police ont eu lieu dans toute
la gare.
Comment ne pas y voir le résultat d’une suite de bavures policières dans
toutes les composantes de la société ? De plus en plus, la violence
policière fait rage (la dernière en date est celle de l’école
primaire rue Rampal), or on constate que la population n’est plus prête
à supporter l’attitude des forces l’ordre qui ne sont plus gardiens de
la paix mais bien sources de trouble.
Les évenements de la gare du Nord sont un nouvel exemple spectaculaire de
la tension sociale qui règne dans notre pays et qui ne cesse de se
développé depuis plusieurs années.

Des transports publics aux universités, nous dénonçons l’attitude de la
police qui, de plus en plus, se croit libre d’agir comme bon lui semble,
où elle le souhaite. Nous dénonçons ses abus de pouvoir et ses accès de
violence. La fédération Sud étudiant demande l’arrêt des poursuites
judiciaires de toutes les personnes victimes de l’iniquité policière et
les personnes poursuivies suite à leur participation à des mouvements
sociaux.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 28 mars 2007


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile