Bandeau titre du site

Incendie dans une cité universitaire à Rennes, la responsabilité du gouvernement est engagée.

documents joints


Communique de presse Rennes
fichier PDF
203.3 ko

Dans la nuit du 15 au 16 mars, un incendie s’est déclaré dans un appartement de la résidence universitaire Houat à proximité de l’université de Rennes 2. Une étudiante habitant un des étages supérieurs, voyant les flammes monter, a donné l’alerte. Le système de sécurité ne comprenait pas de détecteurs de fumée. C’est donc quasiment par un heureux concours de circonstances que le pire a pu être évité et que les pompiers ont pu évacuer les 30 habitants et stabiliser la situation.

Rappelons nous que ce n’est pas la première fois qu’un évènement de ce type survient. Il y a deux ans, presque à la même période, une résidence universitaire à Toulouse avait elle aussi brûlé entraînant la mort d’un de ses habitants. A Tours, en 2006, toute une résidence avait été détruite par les flammes (elle n’a d’ailleurs jamais été remplacée).

Face à ces évènements à répétition, la Fédération SUD Étudiant tient à mettre en lumière la responsabilité du gouvernement qui s’est obstiné à réduire de plus en plus les budgets alloués aux œuvres universitaires, entraînant la dégradation et la dangerosité des installations.

De plus, nous accusons le gouvernement de refuser de mettre en place des normes anti-incendie pour les logements de moins de 20 mètres carrés et ce, dans une unique logique comptable aussi cynique que scandaleuse.

Nous exigeons :

- Que le gouvernement prenne ses responsabilités quant à la construction et à la réhabilitation de logements universitaires salubres, décents et sécurisés.
- Qu’il octroie des budgets suffisants à tous les CROUS pour leur permettre de mener à bien leurs missions.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 21 mars 2012


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile