Bandeau titre du site

L’UNI agresse SUD Étudiant

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, à Tours, des membres de l’organisation para-étudiante UNI sont intervenus sur le campus des Tanneurs. Ces trois personnes ont procédé à un collage d’affiches, avant de mettre en place une maquette de pendu à l’effigie d’un militant de SUD Étudiant. Ces trois individus se sont alors trouvés face à des militants antifascistes présents sur l’université. Les membres de l’UNI ont par la suite été mis en garde à vue.

Nous devons, brièvement, rappeler l’historique de l’UNI. Cette organisation fut fondée en 1968 dans le cabinet du général De Gaulle, afin de créer une force mobilisable dans les universités. Depuis 40 ans, le président est resté le même, et les inspirations idélogiques sont inchangées, l’UNI s’étant illustrée par sa participation active à de nombreuses campagnes menées par l’extrême droite.

Dernièrement, nous avons pu constater la présence de membres de l’UNI dans les cercles proches des organisations politiques d’extrême droite, mais aussi lors de contacts réguliers avec le gouvernement. En effet, ces derniers mois les ministres Darcos et Pécresse ont multiplié les rencontres avec les dirigeants de l’UNI. De même, nous devons rappeler que Darcos lors d’un discours prononcé pendant l’été 2008 a incité les étudiant-e-s et lycéen-ne-s à s’organiser pour contrer les résistances au gouvernement.

De tels propos ont donc bien été entendus à Tours, puisque ce sont en effet des menaces de morts que les allié-e-s gouvernementaux de l’UNI ont proférés contre SUD Étudiant. Ces menaces ne sont pas dissociables des violences policières commises depuis fin janvier à l’encontre des étudiant-e-s mobilisé-e-s ainsi que des violences verbales présidentielles contre Sud Rail. Ces pratiques s’inscrivent donc clairement dans une politique anti-syndicale délibérée de la part du gouvernement. De telles pratiques sont intolérables, et doivent donc être condamnées, mais elles ne nous ferront pas pour autant plier la mobilisation.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 9 mars 2009


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile