Bandeau titre du site

La Sorbonne occupée pour exiger le Retrait du CPE/CNE et de la Loi d’Egalité des Chances

Depuis vendrtedi 3 mars, plusieurs centaines d’étudiant-es de la Sorbonne
se réunissent en Assemblée Générale pour organiser la rispote avec les autres
Universités, Lycées et aussi le monde du travail contre le projet de démantelemnt
du code du travail du gouvernement De Villepin au nom de la prétendue lutte
contre le chômage des jeunes.

Aujourd’hui, plus de 400 étudiant-es ont voté en Assemblée Générale la
reconduction de la grève ainsi que le blocage, et ce malgré la politique sécuritaire
du recteur de Paris en lien avec les présidents des différentes Universités
partageant ces locaux. En effet, mardi dernier, La Sorbonne a été fermée pour
empêcher toute tenue de piquêts de grève et par conséquent toute ampliification
de la mobilisation des étudiant-es de ce site universitaire.

A cela s’ajoute le fait que les étudiant-es de la Sorbonne ont décidé
collectivement d’occuper l’Université ce mercredi 8 mars au soir. Face à cette volonté de
réappropriation collective, un important dispositif policier, avec une quinzaine de
cars de CRS, est mis en place tout autour de la Sorbonne. Il n’est pas impossible
qu’une évacuation, voire arrestation, des étudiant-es ait lieu cette nuit.

Par conséquent, la Fédération des syndicats SUD Étudiant affirme son
soutien à la mobilisation et l’occupation des étudiant-es de la Sorbonne, à
l’image d’autres Universités (Strasbourg, Rennes2, Lyon2...), comme les
conditions nécessaires pour imposer un rapport de forçe significatif pour obtenir
le retrait de ces mesures anti-sociales. La Fédération SUD Étudiant réitère son
appel à la grève reconductive dans les Universités, Lycées, mais aussi tous les
lieux d’études, de vie et de travail de la jeunesse jusqu’au retrait du CPE/CNE et
de « la loi d’égalité des chances ».

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 9 mars 2006


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile