Bandeau titre du site

Le CPE , on n’en veut pas ! Mobilisation générale le 7 février : l’Union syndicale Solidaires appelle à la grève

La mobilisation s’organise contre le CPE (Contrat première embauche). Le CPE, c’est la généralisation de la précarité pour les jeunes, c’est une nouvelle attaque contre le Code du travail. Aujourd’hui ce sont les jeunes de moins de 26 ans qui sont directement concernés, mais si on n’arrête pas le gouvernement dans sa volonté de tout casser en matière de contrat de travail, demain c’est le CDI qui sera détruit.

Nous sommes tous concernés : jeunes, étudiants, précaires , salariés, chômeuses et chômeurs...

Les journées du 31 janvier et 2 février marquent le début de la mobilisation contre le CPE face au projet du gouvernement.

Sur les lieux d’étude et de travail, la riposte se prépare. La jeunesse continue à oeuvrer de manière unitaire pour préparer la journée du 7 février. Cette journée doit permettre une riposte large de l’ensemble de la population. De nombreuses manifestations sont prévues dans toute la France ; pour permettre aux salariés d’y participer massivement, l’Union syndicale Solidaires a déposé un préavis de grève dans la Fonction publique et appelle à des arrêts de travail dans les entreprises.

L’appel convergent d’organisations de jeunesse, de syndicats et d’associations pour cette journée est la seule solution pour construire un véritable mouvement
qui s’inscrira dans une dynamique de refus de la libéralisation de notre société et de nos acquis sociaux.

C’est le sens de l’appel commun de l’Union syndicale Solidaires et de sa Fédération Sud Etudiant pour réussir cette journée du 7 et obliger le gouvernement à abandonner son projet.

Toutes et tous en grève le 7 février !

Retrait du Contrat Première Embauche, retrait du Contrat
Nouvelle Embauche : non à la précarisation généralisée !

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 3 février 2006


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile