Bandeau titre du site

Pour défendre la recherche publique : rejoignons l’occupation de l’ANR !

La journée de mobilisation dans l’enseignement supérieur et la
recherche a aujourd’hui permis de mobiliser assez largement les
chercheurs/euses et étudiant-e-s. Nous constatons une nouvelle fois
les méthodes autoritaires avec lesquelles le gouvernement et ses plus
proches soutiens compte opérer : après l’occupation du conseil
d’administration du CNRS ce matin, les élu-e-s ont été prévenus par
SMS de la tenue du conseil dans un bâtiment annexe... Une grande partie
des élu-e-s ont donc refusé de siéger.

Suite à cela, une manifestation symbolique s’est déroulée entre le
ministère de l’enseignement supérieur et l’agence nationale « pour »
la recherche (ANR), afin de symboliser les faits que les moyens de la
recherche ne sont plus répartis par le ministère mais par cette
agence, sur des critères qui sont rarement des critères scientifiques...

Au terme de la manifestation, plus d’une centaine de chercheurs/euses
et post-doctorant-e-s ont décidé de l’occupation de l’ANR pour attirer
l’attention sur les réformes en cours : d’une part les démantèlements
des instituts de recherche et le désengagement financier de l’état de
la recherche publique, mais aussi les conséquences de ces réformes
avec une mise en concurrence accrue des personnels et un recours sans
précédents aux emplois précaires (tout ceci s’inscrivant dans la
logique de la loi LRU).

Les chercheurs/euses ont donc été rejoints par plusieurs
sympathisant-e-s au cours de l’après midi, nous appelons de même les
étudiant-e-s et personnels de l’éducation à rejoindre les mobilisé-e-s
au 212 rue de Bercy (métro Gare de Lyon).

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 27 novembre 2008


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile