Bandeau titre du site

Pour un 1er mai offensif et de solidarité internationale !

Depuis la fin du XIXe siècle le 1er Mai à toujours été une date clé dans la construction du mouvement émancipateur des travailleuses et des travailleurs de tous pays.
Symbole des luttes contre l’injustice de classe, contre la guerre mais aussi pour la réduction du temps de travail et la reconnaissance des droits des salarié-es, cette journée doit aujourd’hui encore être réappropriée pour toutes et tous pour mettre un terme aux politiques antisociales du gouvernement et faire entendre nos exigences légitimes.
Cette année, le 1er mai sera placé sous le signe de la solidarité avec les peuples en lutte pour briser leurs chaînes. Une lutte de longue haleine qui ne fait que commencer. Car les dictateurs partis, restent les capitalistes et les anciennes structures de l’état. Gageons que les peuples sauront reconstruire sur les ruines de l’ancien régime une société meilleure et plus juste, là où l’armée n’écrase pas dans le sang les révoltes.
Le 1er mai sera également l’occasion de réaffirmer l’opposition définitive entre le mouvement syndical et le programme du Front National, fait d’exclusion, de stigmatisation, de racisme et de sexisme.
Enfin, ce 1er mai se doit d’être offensif, pour rappeler au gouvernement et au Medef que, si ils ont réussi à imposer leur contre-réforme des retraites, le mouvement social reste présent et désireux d’en découdre.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 1er mai 2011


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile