Bandeau titre du site

Qui nous protège de la police ? Perquisition violente chez une militante de SUD Étudiant

Le 26 janvier 2012 au petit matin à Nancy, des membres des forces de l’ordre ont procédé à une violente perquisition (porte enfoncée, fouille, prise d’identité, coups et menaces) dans une colocation d’étudiant-e-s sans avoir présenté à aucun moment un mandat de perquisition ni même de justification orale de leurs actes.

On remarque que les militant-e-s syndicalistes et politiques qui prennent part aux luttes sociales sont de plus en plus exposé-e-s à la répression policière. Cette répression va crescendo, entre coups de pression dans la rue et convocations officieuses, les coups tordus se multiplient, instaurant un climat de terreur politique.

La fédération SUD Étudiant constate qu’un nouveau cap a été franchi et dénonce ces usages abusifs et illégitimes de la force, cette violence policière tant psychologique que physique. Nous condamnons ces actes, exigeons des sanctions contre les fonctionnaires de polices qui en sont responsables et assurons tout notre soutien aux camarades confronté-e-s aux violences policières.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 1er février 2012


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile