Bandeau titre du site

Répression policière à l’École Normale Supérieure

documents joints


CP repression ENS
fichier PDF
85.8 ko

Alors que les grévistes allaient entamer leur 100ème jour de grève et que les négociations avec la direction suivaient leur cours, la directrice de l’École Normale Supérieure, Monique Canto-Sperber, a décidé d’ordonner l’évacuation des locaux occupés par les grévistes et les étudiant-e-s qui soutenaient le mouvement. A 6h ce matin, les forces de l’ordre, en nombre conséquent, ont délogé les occupant-e-s sans sommation, en défonçant la porte. Quatorze personnes ont été arrêtées et sont actuellement retenues au commissariat du 5éme arrondissement, dont 4 élèves de l’École militants et militantes de SUD Étudiant.

Après le référé au tribunal administratif et les menaces quotidiennes des huissiers, la direction de l’ENS franchit un pas de plus dans la répression de ses propres salarié-e-s précaires et étudiant-e-s syndiqué-e-s et non syndiqué-e-s. Le mouvement social est déterminé à continuer la lutte et ne cédera pas aux pressions comme aux menaces physiques.

Nous appelons à un rassemblement de solidarité avec les interpellé-e-s, élèves et grévistes, à 9h devant le commissariat du 5ème arrondissement (4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris, métro Maubert-Mutualité). Ce rassemblement sera suivi d’une Assemblée Générale à l’ENS (45 rue d’Ulm) à 12h à laquelle vous êtes tous et toutes convié-e-s.

Le comité de mobilisation de l’École Normale Supérieure.

Contacts :

Laure 06 64 09 82 50
Guillaume 06 42 44 37 47
Aurore 06 82 97 46 49

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 19 avril 2011


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile