Bandeau titre du site

Retrait des plaintes contre les étudiants de Toulouse 2 – Le Mirail !

Suite au mouvement de 2009 ayant mobilisé une majorité d’universités françaises contre la LRU, le décret enseignant-chercheur et la masterisation des IUFM, l’université de Toulouse 2-Le Mirail confirme sa volonté de réprimer toute contestation en portant plainte !

Les motifs de ces plaintes portent sur les dégradations qui ont eu lieu pendant la lutte, mais aussi sur des « vols de gâteaux » ou « vol de matériel électroménager en bande organisée ». Outre ces motifs fallacieux, l’on pourrait se demander le cout de l’intervention des forces de l’ordre sur la fac pour casser la grève. Mais il s’agit bien, par ces plaintes, de sanctionner tous les événement ayant eu lieu dans le cadre d’un mouvement social, national et massif !

En bref, ces plaintes ne constituent de toute évidence qu’une tentative flagrante de l’administration pour faire un exemple sur quelques grévistes afin d’empêcher à l’avenir toute mobilisation étudiante. Ces procédés sont une atteinte grave au droit des étudiant-e-s à se mobiliser collectivement et à faire grève. Ils montrent bien le peu de cas que font le gouvernement et l’administration de Daniel Filâtre de la soit disant « démocratie universitaire ».

La fédération SUD Étudiant réafirme son soutien aux grèvistes et exige le retrait de toutes les procédures lancées contre eux.

La fédération des syndicats SUD Etudiant se battra jusqu’au bout pour une université publique, gratuite et démocratique et ce en depit de toutes les menaces et autres intimidations qui sont perpetrés à l’encontres de ses membres.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 22 juin 2010


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile