Bandeau titre du site

Revenu Contractualisé d’Autonomie : Le gouvernement distille son aumône par échantillons

documents joints


rca
fichier PDF
97.7 ko

Par un décret paru au journal officiel ce mardi 1er février, le gouvernement instaure un « revenu contractualisé d’autonomie » qui sera testé sur 5500 jeunes « au plus » sur une période de deux ans.

Cette allocation d’autonomie atteint le paroxysme de l’effet d’annonce. Il ne s’agit en effet en aucun cas d’assurer l’autonomie financière de la jeunesse. Il s’agit de verser une misère à un groupe extrêmement limité de la population. Ainsi, le montant maximum sera de 250 euros par mois mais pourrait être dégressif jusqu’à 60 euros au bout du quatrième semestre. Cette mesure constitue une négation des difficultés aujourd’hui rencontrées par les jeunes précaires et les étudiants. Ces derniers ne pourront d’ailleurs en être bénéficiaires qu’une fois diplômés et après avoir enduré une période de 6 mois de chômage.

Comme avec le RSA jeune, aux conditions d’accès si restrictives que très peu arrivent à le toucher avant 25 ans, le gouvernement se contente de mesures cosmétiques en matière d’aide sociale.

Alors que les négociations sur la précarité dans la fonction publique patinent, le gouvernement donne une preuve supplémentaire de son mépris pour les étudiant-e-s, les jeunes, les travailleurs précaires et les salarié-e-s en général.

Pour SUD Étudiant, ce gouvernement qui n’est même pas capable d’honorer ses propres engagements, en matière de rémunération des stagiaires de l’Éducation nationale par exemple, s’expose à une explosion de colère face à ses annonces qui se succèdent mêlant mépris, indifférence et refus de prendre la mesure des réalités.

Après les mensonges de Valérie Pecresse sur le coût de la rentrée 2010 puis les atermoiements concernant le dixième mois de bourse, force est de constater que les aides sociales ne sont pas au cœur de la politique d’un gouvernement qui refuse tout partage des richesses.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 4 février 2011


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile