Bandeau titre du site

Solidaires du mouvement de l’EHESS, régularisation de tous les sans papiers !

Solidaires du mouvement de l’EHESS, régularisation de tous les sans papiers !

Aujourd’hui vendredi 4 avril a eut lieu un rassemblement de sans papiers au sein de l’EHESS (école des hautes études en sciences sociales) à Paris. Plus de 350 personnes étaient présentes, avec pour volonté d’obtenir un rendez vous auprès du ministère de l’immigration pour régulariser leur situation.

L’administration a refusé la discussion. Vers 15 heures, elle a fait le choix de recourir aux forces de l’ordre, faisant évacuer les manifestant-e-s, les personnels et les étudiant-e-s, solidaires de la lutte pour la régularisation des sans papiers.

La fédération SUD Étudiant apporte son soutien au mouvement qui s’est déroulé à l’EHESS, et revendique la régularisation de tou-te-s les sans papiers. Plus que jamais, il est nécessaire de faire émerger une large mobilisation contre les politiques d’immigration jetables, qui se traduisent notamment par les lois CESEDA en 2006 et Hortefeux en 2007.

Nous appelons donc à rejoindre la manifestation unitaire contre l’immigration jetable (prévue de longue date) demain à 14 heures, place d’Italie à Paris.

Voici le communiqué rédigé par les étudiant-e-s de l’EHESS en début d’après-midi :

Nous étudiants de l’EHESS affirmons notre soutien à l’occupation, qui a lieu depuis la fin de matinée jusqu’à 15H, du bâtiment de l’EHESS situé au 105 boulevard Raspail, par la coordination du collectif de sans-papier du 75. Environ 350 personnes occupaient les locaux parmi lesquels des femmes avec des enfants en bas âge. Tous ont un emploi, ils demandaient à l’administration de l’EHESS de leur obtenir un rendez-vous avec le ministère de l’immigration afin de régulariser leur situation. L’occupation se déroulait sereinement et dans le calme. Les étudiants présents et ayant décidé de soutenir cette mobilisation condamnent l’attitude l’administration de l’EHESS qui a pris la décision d’empêcher le déroulement des séminaires, d’évacuer les personnels et les étudiants, de faire obstacle à toute discussion avec les occupants et les étudiants et de recourir aux forces de l’ordre pour procéder à l’évacuation qui a lieu vers 15H.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 4 avril 2008


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile