Bandeau titre du site

Titularisation des agents de la Fonction Publique : mobilisations le 20 janvier

documents joints


Titularisation FP 20 janvier
fichier PDF
108.5 ko

Jeudi 20 janvier 2011, la Fédération des syndicats SUD Étudiant appelle à participer massivement à la journée d’action pour la titularisation des agents de la Fonction Publique, contre la précarité qui touche de nombreux secteurs.
Aujourd’hui, les agents non titulaires de la Fonction publique représentent 16, 5% de l’effectif total, soit 842 000 personnes. Ils et elles sont majoritairement des jeunes, et des femmes, à 57%.
 

L’Éducation Nationale est le plus important pourvoyeur d’agents non titulaires de la Fonction Publique, soit 165 000 personnes en 2009-2010. Parmi elles, plus de 22 000 personnels enseignants et CPE, ainsi que 5 700 vacataires.
L’Enseignement Supérieur et la Recherche connaît une hausse ininterrompue du recrutement de personnels précaires, encouragé par la Loi LRU, le désengagement croissant de l’État de son budget et la restructuration de la carte universitaire. Pour autant, cela ne comble pas le manque de recrutement global car pour 4 emplois de titulaires non remplacés, est créé un emploi de non titulaire.
Les agents contractuels sont confrontés à de lourdes surcharges de travail par rapport aux titulaires, des salaires à la baisse qui ne correspondent pas à leur niveau de qualification et un manque de reconnaissance de leur activité.
En raison de la baisse drastique de postes dans l’Enseignement, l’enseignement supérieur et la recherche, les conditions de travail et de rémunération de ces agents n’ont cessé de se dégrader. La précarité s’étend, donnant lieu à nombre de luttes exemplaires, comme celles de l’ENS, dont 8 contractuels sont de nouveau en grève depuis le 10 janvier, ou des personnels de l’université Paris 6 et d’ailleurs. 
Bafouant toute législation, les administrations de la Fonction publique recourent de plus en plus à des temps incomplets imposés, ainsi qu’un recrutement et un renouvellement de contrat arbitraires et opaques, comme c’est le cas pour le CDD qui dans le cas où il n’est pas renouvelé en CDI, d’une part, ne nécessite pas d’en communiquer la cause réelle et d’autre part, n’oblige en rien le versement d’une prime de précarité comme le prévoit le Code du Travail pour le privé.
Le projet gouvernemental de décembre 2010, concernant la titularisation des agents contractuels ne répond en rien aux attentes de chacun d’entre eux. Il ne propose aucune amélioration efficiente des conditions d’emploi, et une législation de l’ultra précarité sous la forme d’un contrat « à terme incertain », contrat créé par le décret 2009-1482 de décembre 2009, qui devait être testé pour une durée de cinq années, alors qu’il fait déjà l’unanimité contre lui.
Enfin, il ne propose aucune augmentation conséquente des postes, adéquate aux besoins de fonctionnement d’un service public de qualité.
La norme de l’emploi dans la Fonction Publique doit être l’emploi de titulaires statutaires (Article 3 de la loi N°83-634 constituant le titre 1 du statut général des fonctionnaires). L’emploi de non titulaires devrait être marginal et dérogatoire. Nous voulons que cette disposition soit respectée.
 

La fédération des syndicats SUD Étudiant demande un plan véritable et conséquent de titularisation des agents de la Fonction Publique, ainsi qu’une augmentation des postes dans tous les secteurs.
 

Il faut mettre fin à l’arbitraire qui préside au recrutement et la gestion des agents contractuels de la Fonction Publique, il faut une rémunération harmonisée avec celle des fonctionnaires :
à travail égal, salaire égal.
 

Soutenons et amplifions les mobilisations pour des emplois stables en participant massivement aux journées d’action des 20 et 22 janvier !

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 19 janvier 2011


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile