Bandeau titre du site

Vote électronique : une fausse bonne idée pour la démocratie à l’université

Ce lundi 28 septembre l’Assemblée Nationale
examinera une proposition de loi du député Arnaud
ROBINET visant à autoriser le vote par internet lors des
élections des membres des conseils des universités.

La Fédération des Syndicats SUD Étudiant considère
que le vote électronique, qui impose aux électeurs et
électrices d’accorder aveuglément leur confiance à un
système techniquement obscur, est contraire au principe
démocratique selon lequel chaque électeur et chaque
électrice doit pouvoir contrôler personnellement l’ensemble
du processus électoral. Ce procédé ne permet pas non plus
de garantir le secret du vote et risque donc de susciter, chez
les votant-e-s, une méfiance légitime.

Cette proposition, qui prétend améliorer la participation
des étudiant‑e‑s à l’élection de leurs représentant‑e‑s, créera
en réalité une inégalité d’accès au scrutin, favorisant celles et
ceux qui disposent d’un ordinateur et d’un accès internet à
domicile ou dont les campus sont dotés de salles
informatiques en libre accès.

L’abstention massive qui caractérise les élections
étudiantes ne tient aucunement à des modalités pratiques,
ses causes sont politiques : elle vient de ce que les étudiants
et les étudiantes ne sont pas dupes de la parodie de
démocratie universitaire. Ils et elles savent que leurs élu‑e‑s,
dont le nombre déjà trop faible a été, avec la loi LRU, réduit à
la portion congrue, ne peuvent peser qu’à la marge sur les
décisions de conseils. En effet, les président-e-s
d’universités dictent désormais leur lois dans les conseils
selon la logique managériale instituée par la loi.

La Fédération des Syndicats SUD Étudiant se
prononce pour une véritable démocratisation de
l’enseignement supérieur, permettant à l’ensemble des
enseignant-e-s chercheur/euses, personnels BIATOSS et
étudiant‑e‑s de prendre directement part aux prises de
décisions, en dehors de toute ingérence ministérielle et
patronale. Elle s’oppose à cette proposition de loi et se battra
contre toute tentative de mise en place de vote électronique.

Contacts de la fédération : 06 86 80 24 45


le 27 septembre 2009


Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile