Bandeau titre du site

Rassemblement contre l’état d’exception au Québec

La grève étudiante au Québec, qui dure depuis plus de trois mois, fait face à une répression sans précédent. D’une brutalité policière inouïe (deux yeux crevés par flashball, un étudiant dans le coma, etc.), l’offensive du gouvernement Charest est passé à une législation d’exception, visant rien de moins que l’interdiction pure et simple des mouvements sociaux. La loi spéciale qui vient d’être votée, restreignant non seulement le droit de manifester mais la possibilité même de s’y opposer verbalement, avait été précédée par l’inculpation de 4 jeunes étudiant(e)s pour avoir « incité à craindre un acte terroriste » en laissant des canettes fumigènes sur les quais du métro. Avec pour seule preuve une photo d’eux se trouvant dans le métro avant l’événement, ils sont passibles d’une peine de cinq ans de prison, se rajoutant à 10 ans pour méfait et complot.

>Rendez-vous à la Fontaine Saint-Michel, mardi 22 mai, 18h. RER Saint-Michel

Lien Démosphère : http://www.demosphere.eu/node/30508

Pour plus d’infos sur les arrestations pour l’affaire des fumigènes : http://paris.indymedia.org/spip.php?article10866

Ailleurs comme ici, refusons l’intimidation de l’État policier !

Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile