Bandeau titre du site

Solidarité avec la grève générale à Mayotte

Solidarité avec la grève générale à Mayotte !*

Depuis le 27 septembre se développe une grève générale à Mayotte contre « la
vie chère ». Depuis les mobilisations sont massives, l’île est pratiquement
à l’arrêt… et la répression bat son plein. Ce mercredi 19 octobre un homme
est décédé victime d’un arrêt cardiaque apparemment provoqué par l’explosion
d’une bombe assourdissante tombée à côté de lui ; un jeune est également à
l’hôpital après avoir reçu une balle de flash-ball dans la poitrine. A cela
il faut ajouter également que la semaine dernière une fillette de neuf ans a
perdu un œil aussi victime d’un impact de flash-ball.
Le silence des médias de la métropole est presque total. Quant aux grandes
confédérations syndicales métropolitaines, elles se sont contentées de
condamner la répression ce jeudi 19/10 (CGT, CFDT), après que la nouvelle du
décès d’un manifestant soit connue, mais ne font rien pour apporter la
solidarité effective depuis la métropole aux travailleuses et travailleurs
qui se mobilisent à Mayotte. En effet, alors que les bureaucrates des
institutions financières internationales, leurs collègues banquiers, et
leurs chefs d’États et ministres, nous font payer la crise économique
internationale il nous semble que les travailleuses et travailleurs mahorais
nous montrent l’exemple à suivre pour renverser leur système : *grève
générale !*
C’est pour cela que Sud-Etudiant Saint-Denis /Paris 8 condamne la brutale répression contre les manifestants
mahorais et rejoint les actions de solidarité qui sont déjà en train d’être organisées, comme le rassemblement devant le ministère de l’Outre-mer ce lundi 24/10 à 15h.

*Sud-Etudiant Paris 8*
*Saint-Denis le 23 octobre 2011

Solidaires Étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant-e-s.orgVoir la version mobile